À propos de nous - Valerie Marquis
55
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-55,ajax_fade,page_not_loaded,,side_area_uncovered_from_content,columns-4,qode-theme-ver-16.1,qode-theme-bridge,hide_inital_sticky,disabled_footer_top,disabled_footer_bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive

À propos de nous

À propos de Valérie et Frédéric, les propriétaires d’Espace Kaya.

Le cheminement de Valérie

J’aborde la vie avec un esprit sensible, créatif et intuitif, attirée par les connaissances sur la nature profonde des choses. Les grandes lignes qui ont marqué mon parcours sont les études, les voyages, la pratique spirituelle et la maternité.

En début vingtaine, j’ai fait un Bac en Sciences à l’Université McGill. De ma majeure en Anatomie et Biologie Cellulaire, j’ai appris que notre corps, formé d’un nombre incalculable de cellules d’enzymes et autres molécules, est en constante biodynamie. De mes cours en anthropologie médicale, j’ai compris que nos connaissances scientifiques, incluant la médecine moderne, sont des constructions humaines dont la solidité et objectivité ne sont qu’apparences. J’ai aussi noté que plusieurs sociétés dites primitives apprécient bien mieux la connexion intime entre le corps, l’esprit et la santé que notre médecine moderne.

De ma mineure sur le Bouddhisme, j’ai été introduite à un grand tout qui en a long à dire sur la nature de notre esprit et de la réalité. À l’inverse de la finitude des faits scientifiques et des croyances culturelles, l’essence même de l’étude de la nature de la conscience (qui est à la base de ce que l’on nomme Bouddhisme) s’ouvre exponentiellement vers l’infiniment petit et l’infiniment grand, transcendant le temps et l’espace.

J’ai voyagé pour un total de deux ans dans plusieurs pays et essentiellement seule, complètement submergée dans mes expériences. C’est en Thaïlande que je découvre le massage thaï, découverte qui sera mon tremplin d’envol vers une passion et carrière en massothérapie. De l’Inde je me suis formé pour enseigner le yoga. J’aime rappeler que le yoga a été  développé pour la méditation et le cheminement spirituel, n’ayant peu à voir avec la perfection de l’image corporelle qui y est souvent associée. Les asanas, les exercices de respiration, de concentration et de purification servent à rendre le corps souple et tonique pour tenir la posture de méditation sur une longue durée, à ouvrir les canaux énergétiques pour la libre circulation du prana et à commencer de stabiliser l’esprit. Le yoga en Inde, au-delà des malaises culturels, aura été pour moi une fenêtre sur la réalité historique et énergétique des maîtres yogis.

Durant les huit dernières années, j’ai développé ma pratique professionnelle autour de la pratique de la massothérapie et du yoga. Ce double remède ré-équilibre notre monde de plus en plus virtuel, déconnecté du senti et de l’intuitif. La massothérapie c’est d’interagir avec un être qui est conscient sur les plans physique, émotionnel, mental et spirituel. C’est une des approches, avec le yoga, qui nous permet de reconnecter avec nos différents niveaux de conscience.

Il est facile d’imaginer que ma transition vers la maternité a été teintée par le reste de mon cheminement. Pour avoir vécu ce miracle de la vie, la naissance d’un enfant est un vecteur de transformation majeur. C’est pourquoi le plus récent volet de mes activités professionnelles est « Maternité et Naissance en Conscience », un programme de cours prénataux qui rassemble tous les outils que la vie a mis sur mon chemin pour faciliter cette précieuse transition qu’est la naissance.

La pratique spirituelle est la trame de fond de mon cheminement des douze dernières années. J’ai eu la chance de rencontrer cet homme, maintenant devenu mon mari, qui m’a initié, au-delà des concepts, à l’essence de la réalisation yogique. Dans mon quotidien, il m’a démontré le bien-fondé de la pratique spirituelle. L’enseignement fondamental du Bouddha, c’est que la nature de la cage de laquelle nous sommes tous prisonniers, (le samsara) est dans notre propre esprit. La seule voie de libération est intérieure. Au fil des années, j’ai eu la chance d’étudier auprès de grands maîtres bouddhistes et je m’efforce d’incorporer leur enseignements dans ma vie. Puisse ai-je en retour offrir notre studio holistique et toutes les collaborations positives qui y ont lieu, à notre éveil collectif.

Le cheminement de Frédéric

Frédéric Rousseau se dédie à l’enseignement de la méditation bouddhiste et aux traditions de guérison chamanique et énergétique. Il a été formé par plusieurs des grands maîtres tibétains parmis toutes les lignées de transmission, mais principalement Nyingma et Sakya, ainsi qu’à l’intérieur de la tradition amérindienne. Lui-même pratiquant depuis une vingtaine années, il enseigne la méditation depuis maintenant dix ans et ce sous la bénediction et l’encouragement de ses enseignants bouddhistes. Son approche à la méditation se veut accessible à nos esprits et nos styles de vie modernes tout en préservant l’essence sacrée de ces traditions spirituelles ancestrales.